Premiers cours d'histoire. Année 333 APP. Archives mémorielles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premiers cours d'histoire. Année 333 APP. Archives mémorielles.

Message par Pr Kassendra le Mer 29 Mar - 21:12

Les hommes Primordiaux ( Fils d'Adam )

La porte de la salle de classe s'ouvrit dans un bruit tonitruant, une jeune femme y entra sans trop prendre garde à ce que celle-ci soit oui ou non occupée. La directrice tenait dans ses bras un tas de livres. De gros volumes d'Histoire. On pouvait facilement deviner la valeurs des ouvrages rien qu'en regardant leurs couvertures faite main. Des tomes en cuir avec des représentations historiques sur la couvertures . Des ouvrages en provenance directe de la Bibliothèque sans fin du châteaux. Avec un grand fracas la jeune femme laissa tomber ses lourds volumes sur sa table. Elle avait remonté toute la classe sans lever le regard et lorsque les livres furent déposer en lieux sur sur son bureaux, l'enseignante eût un mouvement de recul en voyait tout un tas de jeune visage tourné vers elle. Remontant ses fines lunettes ronde sur son nez, elle rangeât une mèche de cheveux rebelle derrière son oreille droite et prît la parole d'un ton assuré.

Mesdemoiselles, Messieurs, bonjour. J'espère que votre rentrée c'est déroulé le mieux du monde et que tout le monde à bien profité du feux de camps de la rentrée pour picoler et consommer un tas de substance psychotrope. Bienvenue à votre premières cours d'Histoire. Nous verrons ce qui fait que nous sommes ce que nous sommes et particulièrement pourquoi nous en sommes arrivé là. Je ne vous rappellerez pas comme nous en sommes continuellement en guerre et plus particulièrement cette fois ci, face à l'Adamie.

La moitié des élèves regardaient déjà par la fenêtre. Le soleil chaud de la fin de l'été qui pointait le bout de son nez en ces heures matinal. La promesse pour tout ceux qui le regardait d'une belle journée au soleil. Lyne, remarqu'a le regard songeur du professeur en direction des haute fenêtre. Elle se mordait les lèvres.

Comme vous avez pût le constater nous sommes une cité magnifiquement localisée. On dispose d'un climat en continu lumineux éclairer par nos trois soleils. Mademoiselle Descartes, il me semble si je ne me trompe que vous résidiez en Adamie ?

Lyne sentit le feu lui monter aux joues... Malgré le jeune âge de son professeur, l'étudiante était impressionnée par la force spirituelle que dégageait l'humaine. Elle était toute fine, ni trop grande ni trop petite. De grand yeux vert et une longue chevelure blonde qu'elle portait en tresse sur le côté. Lyne porta la main sur ses cheveux bouclés et se mit a les caresser instinctivement. Son regard se perdit sur le sol parfaitement propre de la salle de cour tout en répondant d'une voix mal assurée.

En effets, j'ai entendu la musique de la corne d'appel et je n'ai pas su y résisté.

Une fois grave et féminine s'éleva deux bureaux devant celui de Lyne. Jade réagit :

On dit que la Corne émet un chant magique, un chant de sirène afin de guidé les Adamiques qui développe un talent magique.

La directrice renchérit, joyeuse de la réflexion de son élèves. L'attention semblait revenir aux rêveurs grâce à ces deux réactions.

En effet, la Corne fût crée après la grande Plaies qui as eu lieux il y a 333 ans exactement. La Corne était l'offrande de la dixièmes famille. C'est effectivement un chant d'envoûtement siréniens. Servant à appeler à elle le jeune apprentis sorciers et à l'obliger entre guillemet à se rendre a son pieds. Elle émet son chant une semaine avant. Mademoiselle Descartes ainsi que d'autres adamiques, qui sont peux nombreux. Résident donc aux châteaux avec une semaine de décalage par rapports à nous.
Des regards soupçonneux se posait sur Lyne. Elle était là seule originaire d'Adamie de sa maison. La jeune fille sourit timidement. Son coude se posa sur son bureaux, les joues en feux ses yeux tourné vers le ciel, elle avait assez user de ses facultés sociale pour la journée. Le Professeur Kassandra ne manqua pas de remarqué son changement de ton dans le champs énergétique de son étudiante. Elle comprit l'effet de ses paroles trop tard et ses petits lunettes rondes lui tombèrent sur le nez, signe intime du malaise imperceptible du Professeur. Celle-ci les rangeant d'ailleurs dans une des poches de son pantalon en lin noir.
avatar
Pr Kassendra
Admin

Messages : 31
Date d'inscription : 15/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://aeryos.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum